Articles

Affichage des articles du mai 24, 2015

Une pensée

Prisonnier de l'ennui, mon enfer solitaire
J'étais à l'écart, de la vie, depuis trop longtemps
Au point d'oublier la chaleur réconfortante
Émanante des soubresauts de mon âme

C'est une heureuse coïncidence
Que nos chemins se soent rencontrés
Mais à quoi bon tenter d'expliquer
Plutôt que vivre et saisir à plein bouchée?

Le matin, ma première pensée est dirigée vers toi
Le midi, le soleil à son zénith domine le ciel
      comme tu éblouies mon esprit
Et c'est le soir venu, au moment où la bise souffle
      que j'aimerais te tenir dans mes bras toute la nuit
      te tenir dans mes bras toute la vie